Mésangeai du Canada

NOTRE OISEAU LE PLUS CANADIEN

DIX-SEPT

RAISONS

POURQUOI NOTRE OISEAU EMBLÈME DEVRAIT ÊTRE LE MÉSANGEAI DU CANADA

Sans ordre d'importance, voici pas moins de dix-sept raisons (certaines plus louables que d'autres) pour lesquelles le Mésangeai du Canada serait un excellent choix pour l'oiseau emblème du Canada.

1) L’oiseau se retrouve dans les treize provinces et territoires;

2) C’est un membre de la famille des geais et des corbeaux, parmi les oiseaux les plus intelligents de la planète;

3) Ce n’est l’oiseau emblème d’aucune des dix provinces ou trois territoires, ni d’aucun autre pays;

4) Comme tous les Canadiens, il est résilient et parfaitement adapté à vivre dans des régions très froides et peut même nicher à des températures de -30° C;

5) En tant que résident à l'année longue, il ne nous quitte pas en hiver comme le huard;

6) C’est un oiseau à forte valeur culturelle pour de nombreuses Premières Nations du Canada. Le nom largement utilisé, « whiskyjack », est dérivé d’un mot de racine algonquienne, très probablement wîskicahk, un mot utilisé par les Cris. « Whiskyjack » est l'un des très rares noms vernaculaires anglais d’une espèce d'oiseau du Canada emprunté à une langue autochtone et le seul couramment utilisé encore aujourd'hui;

7) Il est le premier oiseau, et souvent le seul, à visiter des milliers d'explorateurs, trappeurs, prospecteurs, colons et membres des Premières Nations autour de leurs feux de camp au cœur des rudes hivers canadiens;

8) Ce n’est pas une espèce menacée, et donc pas à risque sérieux de disparition;

9) Il est une espèce représentative de la zone écologique de la forêt boréale, qui constitue une part importante et distinctive de notre pays;

10) Ce n’est pas une espèce chassée;

11) Extrêmement amical envers les humains (comme tous les Canadiens!), il est un remarquable résident de nos parcs nationaux et provinciaux d'un océan à l'autre;

12) Cette  espèce  ne pourrait pas avoir un meilleur nom comme oiseau emblème, puisqu'elle est maintenant officiellement appelé « Canada Jay » en anglais et Mésangeai du Canada en français;

13) Il n’est pas considéré comme espèce désagréable ou nuisible;

14) Il est peu susceptible d'être confondu avec d'autres espèces d'oiseaux;

15) N’étant pas une espèce circumpolaire, il est introuvable dans l’Ancien Monde (contrairement au Harfang des neiges);

16) Sans couleurs flamboyantes, il est par conséquent facilement reproductible en format logo;

17) Oiseau officiel du logo du Congrès ornithologique international à Ottawa en 1986, c'était « l'oiseau le plus canadien » que les organisateurs aient pu trouver!

 

--- David M. Bird, Leader, Team Canada Jay