THE CANADA JAY

OUR MOST CANADIAN BIRD

SEVENTEEN

REASONS

WHY OUR NATIONAL BIRD SHOULD BE THE CANADA JAY

 

In no order of importance, here are no fewer than seventeen reasons (some arguably more laudable than others) why the Canada Jay would be a great choice for the national bird of Canada. It is:

1) Found in all thirteen provinces and territories.

2) A member of the jay and crow family, arguably the smartest birds on the planet;

3) Not an official bird species for any of the ten provinces and recognized territories nor any other country

4) Very hardy, like all Canadians, having highly adapted to living in very cold regions and nesting in temperatures of -30 C;

5) A year-round resident, i.e. not a “snowbird” like the Common Loon;

6) A bird with strong cultural significance for many of Canada’s First Nations. The widely used name, “whiskyjack,” is derived from one of the Canada Jay’s names in the Algonquian family of languages, quite likely wîskicahk, one of the words used in Cree. “Whiskyjack” is one of very few English vernacular names for a Canadian bird species borrowed from an indigenous language, and the only one in common use today.

7) The first bird, and perhaps the only bird, to greet thousands of explorers, fur trappers, prospectors, settlers, and First Nations folk, around their campfires in the dead of chilly Canadian winters;

8) Not an endangered species, and thus not at a serious risk of disappearing;

9) A bird that figures prominently in the boreal forest ecological zone, constituting a vast and distinctive part of our country.

10) Not a hunted species, so not shot by Canadians;

11) Like all Canadians, extremely friendly toward humans and conspicuous residents of our national and provincial parks from coast to coast;

12) A species that could not have a better name for the national bird, as it is now, once again, officially called the Canada Jay in English (and “mésangeai du Canada” in French).

13) Not regarded as an obnoxious or nuisance species;

14) Not likely to be confused with any other bird species;

15) Not a circumpolar species, i.e. not found in other northern countries (as is the Snowy Owl);

16) Not flamboyantly coloured and so easily reproducible in logo format;

17) Chosen as the official logo bird of the historic International Ornithological Congress in Ottawa in 1986; it was “the most Canadian bird” they could find!

--- David M. Bird, Leader, Team Canada Jay

POURQUOI NOTRE OISEAU EMBLÈME DEVRAIT ÊTRE LE MÉSANGEAI DU CANADA

Sans ordre d'importance, voici pas moins de dix-sept raisons (certaines plus louables que d'autres) pour lesquelles le Mésangeai du Canada serait un excellent choix pour l'oiseau emblème du Canada.

1) L’oiseau se retrouve dans les treize provinces et territoires;

2) C’est un membre de la famille des geais et des corbeaux, parmi les oiseaux les plus intelligents de la planète;

3) Ce n’est l’oiseau emblème d’aucune des dix provinces ou trois territoires, ni d’aucun autre pays;

4) Comme tous les Canadiens, il est résilient et parfaitement adapté à vivre dans des régions très froides et peut même nicher à des températures de -30° C;

5) En tant que résident à l'année longue, il ne nous quitte pas en hiver comme le huard;

6) C’est un oiseau à forte valeur culturelle pour de nombreuses Premières Nations du Canada. Le nom largement utilisé, « whiskyjack », est dérivé d’un mot de racine algonquienne, très probablement wîskicahk, un mot utilisé par les Cris. « Whiskyjack » est l'un des très rares noms vernaculaires anglais d’une espèce d'oiseau du Canada emprunté à une langue autochtone et le seul couramment utilisé encore aujourd'hui;

7) Il est le premier oiseau, et souvent le seul, à visiter des milliers d'explorateurs, trappeurs, prospecteurs, colons et membres des Premières Nations autour de leurs feux de camp au cœur des rudes hivers canadiens;

8) Ce n’est pas une espèce menacée, et donc pas à risque sérieux de disparition;

9) Il est une espèce représentative de la zone écologique de la forêt boréale, qui constitue une part importante et distinctive de notre pays;

10) Ce n’est pas une espèce chassée;

11) Extrêmement amical envers les humains (comme tous les Canadiens!), il est un remarquable résident de nos parcs nationaux et provinciaux d'un océan à l'autre;

12) Cette  espèce  ne pourrait pas avoir un meilleur nom comme oiseau emblème, puisqu'elle est maintenant officiellement appelé « Canada Jay » en anglais et Mésangeai du Canada en français;

13) Il n’est pas considéré comme espèce désagréable ou nuisible;

14) Il est peu susceptible d'être confondu avec d'autres espèces d'oiseaux;

15) N’étant pas une espèce circumpolaire, il est introuvable dans l’Ancien Monde (contrairement au Harfang des neiges);

16) Sans couleurs flamboyantes, il est par conséquent facilement reproductible en format logo;

17) Oiseau officiel du logo du Congrès ornithologique international à Ottawa en 1986, c'était « l'oiseau le plus canadien » que les organisateurs aient pu trouver!

 

--- David M. Bird, Leader, Team Canada Jay